MARIA AELLIG-ABATE

gros planGROS PLAN SUR…MARIA AELLIG-ABATEgros plan

membremariaMaria est née le 11 septembre 1962 à Bienne. Fille d’immigrés siciliens, elle grandit dans cette ville dans laquelle elle obtiendra son diplôme d’institutrice à l’école normale. C’est lors d’un séjour à Adelboden qu’elle rencontre Bernhard. Ce dernier était emplâtré à cause d’une déchirure des ligaments, malheur qui le frappera bien souvent par la suite (rires). À son retour à Bienne, Maria reçoit un joli bouquet de la part de ce romantique jeune homme. Le couple se fiance en 1984 et se marie en 1987. En 1988, c’est l’aîné, Adrian, qui pointe son nez, alors que la cadette, Jessica, vient au monde en 1995. La famille s’installe d’abord à Berne. Maria y donne des cours à raison de quelques heures par semaine. En automne 1998, la vie professionnelle de Bernhard entraine Maria et sa famille à New York pour une durée de 6 mois. Maria en gardera un excellent souvenir. En automne 2000, ils quittent Berne pour aller vivre à Nidau. C’est à son retour près de sa ville natale que Maria -convaincue par son frère Antonio (lui aussi musicien à La Concordia)- se décide à entrer dans notre société de musique. Au début, disait-elle: « c’est juste pour jouer quelques notes », trois ans après elle en devient la présidente ! Mis à part ses qualités musicales, Maria s’avère être une présidente performante, rigoureuse et motivée. Elle s’investit énormément dans sa tâche et y consacre beaucoup de temps et d’énergie. Au printemps 2004 (avant de devenir présidente), elle se lance dans la création du site internet de la Concordia et le tient à jour de manière irréprochable.
La société de musique grandit, les concerts et les sorties augmentent, ce qui demande un redoublement d’énergie. En outre, mis à part la « famille Concordia » Maria a une autre famille à qui elle désire dédier ses attentions. C’est donc en 2009, après quatre ans d’excellent travail que Maria décide malheureusement de passer les rennes de la présidence à quelqu’un d’autre et de se concentrer à La Concordia exclusivement sur son rôle de musicienne et de webmaster.
Maria travaille actuellement à temps partiel à la bibliothèque romande de Nidau. Elle a toujours été une femme très active : enseignement, famille, tennis, musique, présidence de la Concordia, webmaster, sorties diverses, etc. C’est notamment elle qui a initié Scoprilmondo au Geocaching-« sport » qu’elle pratique régulièrement!smilies
La musique fait partie intégrante de la vie quotidienne de la famille Aellig-Abate : Maria a également entraîné son fils Adrian dans la société, c’est en effet lui qui fait vibrer les cordes de la guitare basse de la Concordia. Jessica suit des cours de piano et Beni, quant à lui, est l’un de nos plus fidèles supporters !
Maria affirme toujours qu’elle adore la multiculturalité et la bonne ambiance qui règne à la Concordia !

« Un’apostrofo rosa tra una marea blu, una ventata di modernizzazzione è versatilità. » Celestino

«Una piccola ma grande donna, madre di famiglia, che ha saputo con la sua intelligenza, la sua professionalità ed il suo savoir-faire, apportare una ventata di novità ed un diverso modo di gestire una società come la nostra, modificando tutti gli schemi che per diversi decenni sono appartenuti alle decisioni preponderanti del sesso maschile. Una brava ed ottima presidente, una cara amica ed un’ eccellente flautista.» Carmelo

« Dynamique, intelligente, sensible, curieuse, intéressée, ouverte, drôle, active, etc. C’est ma marmotte préférée! » Santina