ANDRE NOBS

gros planGROS PLAN SUR …ANDRE NOBSgros plan

membreand2Côté famille: c’est le 6 juillet 1945 que la famille Nobs, qui habite à Tavannes, accueille son  3ème enfant, André. Ses deux soeurs, Ginette et Ariane, sont très heureuses de cette naissance!
André suit sa scolarité à Tavannes puis choisit de suivre une formation de facteur à Bienne. Une fois son diplôme obtenu, André est muté à la poste de Péry et comme tout jeune homme, il habitera quelques temps chez sa soeur au village avant de louer son propre appartement. Voilà donc André qui prend racine à Péry!
L’amour joue parfois des tours surprenants: c’est au Valais, dans un beau chalet rénové qu’André fera la connaissance de Marlyse, de…Tavannes! Ils vous raconteront volontiers l’histoire, trop longue à résumer ici.
De cette union naîtront deux filles, Aline en 1978 et Mélanie en 1981. Depuis le 28 novembre 2007, André est grand-papa gâteau de Roman. Une grande histoire a commencé pour les deux compères, très complices et enchantés de partager le plus de temps possible ensemble.
membreand1Côté musique: la fibre musicale a piqué André très jeune! Il a appris ses premières notes à Tavannes avant de rejoindre la fanfare de Cormoret. Depuis 48 ans, il souffle dans son saxophone tenor en compagnie des musiciens de la fanfare Union de Péry! André joue aussi volontiers de la clarinette. Dans les années 80-90 et durant 10 ans, André, en compagnie de Norbert et son fils Steve Buraglio, a conduit l’orchestre Los Retros, réputé pour animer les soirées, mariages et fêtes diverses. André a rejoint la Concordia en 2002, d’abord en tant que renfort pour un concert et depuis il est fidèle à la société! Musicien passionné, André joue également aux côtés des vétérans jurassiens. Quand il prend son sousaphone en mains, André change de registre musical pour entrer dans l’ambiance de Carnaval! Il s’éclate dans la clique Les Tüütli’s de Péry depuis plus de 40 ans! Et depuis l’automne 2010, il a rejoint les rangs de la clique Goudhubuquaker d’Aegerten et souffle dans son instrument aux côtés de ses deux filles! Le petit Roman cherche d’ailleurs son cher grand-papa dans tous les sousaphones qu’il croise à Carnaval! Ah, quel musicien cet André!
Et quand il ne souffle ni dans son saxo ni dans son sousaphone, André gratte le bois. Le bois de feu qu’il prépare pour chauffer sa maison et le bois des planches de diverses scènes de la région. Car notre ami cache un autre don dans son chapeau: comédien! C’est dans la troupe théâtrale «Temps libre» de Péry qu’André s’adonne à sa passion de la comédie. Vous pourrez d’ailleurs l’admirer les 6 et 7 mai prochains à Péry lors de l’interprétation de la pièce «La perruche et le poulet» de Robert Thomas… Avis aux amateurs!
On peut saluer ici le plus grande fan de notre ami André: son épouse Marlyse qui le soutient à fond dans ses diverses activités artistiques et ceci depuis leur union en 1976!